Renovate Europe Campaign (REC) est une initiative d’EuroACE, l’European Alliance of Companies for Energy Efficiency in Buildings (Alliance européenne d’entreprises pour l’efficacité énergétique des bâtiments). Elle se fixe pour objectif principal de réduire les besoins énergétiques des bâtiments européens existants à hauteur de 80 % d’ici 2050, par rapport aux niveaux constatés en 2005. La REC demande la définition de stratégies de rénovation ambitieuses à l’échelle de l’ensemble de l’UE, dans le but de multiplier par trois le taux de rénovation annuel des bâtiments européens, en passant de 1 % à 3 % d’ici 2020, ainsi que pour garantir que toutes les rénovations soient effectuées en profondeur (y compris d’une manière échelonnée). L’énergie la moins chère et la moins polluante est celle que l’on ne consomme pas. Ce credo, maintes fois répété et agréé en France lors du Grenelle de l’Environnement et plus récemment lors de la conférence environnementale, se voit aujourd’hui offrir une chance de prendre une dimension européenne grâce aux prochaines élections.

Avec 40% des consommations totales d’énergie en France et en Europe, le secteur du bâtiment représente un enjeu majeur à la fois pour notre indépendance énergétique et dans la lutte contre les changements climatiques. L’efficacité énergétique est une source majeure de création de valeur économique et d’emplois non délocalisables. Elle permettra aux consommateurs, dont le rôle est central, de ne pas subir la hausse endémique du coût de l’énergie en maitrisant leur consommation. Elle permettra enfin de résorber structurellement la précarité énergétique dont le développement en France inquiète. Forte de ses acquis nationaux, les représentants français devront faire preuve d’audace et de volontarisme à Bruxelles afin de placer l’efficacité énergétique au cœur des politiques européennes, aux bénéfices des citoyens, des territoires, de la France et de l’Europe.

2021 - Renovate 2 Recover: How Transformational are the National Recovery Plans for Buildings Renovation?


National Recovery and Resilience Plans (NRRPs) present a unique opportunity to accelerate the delivery of deep renovation across the EU. The analysis of the NRRPs in this Study demonstrates that significant renovation activity is planned and will be made possible through the successive disbursements of the Recovery Funding. But these renovations must be done properly, and the money must be spent well. This unprecedented additional injection of public funds must set the EU building stock firmly on the path to achieving its Renovation Wave goals to 2030 and meeting the 2050 climate targets.

For NRRPs to be transformational towards achieving these goals, two key aspects need to be strengthened:

  1. Ensure funding delivers a step change towards realising deep (or staged deep) renovations, going well beyond the 30% minimum energy saving recommendation set by the European Commission.
  2. Invest in the right enabling framework, including leverage of private finance, to create sustainable renovation markets that will grow beyond 2026.

French profile from the study commissioned by the Renovate Europe Campaign and conducted by E3G with input from Mur Manteau and Rénovons.

Click here to read the Full French Profile in the study

REDay 2020


REDay2020 looked at the place of building renovation in the National Recovery Plans.

Listen below to the extract from REDay2020 on how France is prioritising energy renovation in the National Recovery Plan:

ADDITIONAL INFORMATION